Erreur
  • JUser::_load: Unable to load user with id: 72
Voir tous les articles

Je veux un bébé!

Évaluez cet article
(2 votes)

Tôt ou tard, la question de faire un enfant se pose. Une fois la décision prise, nous espérons bien souvent que les mois d’essais ne s’éterniseront pas et que la cigogne viendra nous rendre visite le plus rapidement possible. Alors pour celles qui souhaitent concevoir le plus rapidement possible, voici tout ce qu’il faut savoir!

Identifier la période fertile du couple

La première chose à faire lorsqu’on désire concevoir est d’identifier la période fertile du couple et s’assurer d’avoir des rapports sexuels durant cette période.

Ovulation

Chez la femme, il n’y a qu’une ovulation par cycle et l’ovule produit vit en moyenne de huit (8) à douze (12) heures pour un maximum de 24 heures. Bien qu’il soit possible qu’il y ait une deuxième ovulation, celle-ci se produit toujours à moins de 24 heures de la première. Donc, la période où la fécondation est possible n’est généralement que de quelques heures par cycle, d’où l’importance de ne pas la manquer.

Pour identifier la période d’ovulation, on se fie principalement à la glaire cervicale (substance sécrétée par le col de l’utérus) et au col de l’utérus. Plus on se rapproche du jour de l’ovulation, plus la glaire cervicale devient abondante, transparente, liquide, filante, un peu comme du blanc d’œuf. On remarque aussi une sensation de lubrification à la vulve lorsqu’on s’essuie. Quant au col, ce dernier devient de plus en plus mou, ouvert, haut et droit. Pour faire l’observation du col, il faut y aller par auto-palpation. Il y aussi d’autres symptômes qui peuvent être utiles: des douleurs au bas-ventre du côté gauche ou droit, des pertes rosées et une hausse de la libido. Donc, lorsqu’on perçoit ses signes de fertilité, c’est le temps qu’il faut privilégier pour multiplier les câlins amoureux.

Spermatozoïdes

Chez l’homme, une éjaculation contient environ 500 millions de spermatozoïdes. Ces derniers vivent de quelques heures à 6 jours. Donc, même s’il n’y a pas eu de rapport sexuel le jour même de l’ovulation mais la veille, par exemple, ou les jours précédents, les chances de concevoir sont tout de même très bonnes. Toutefois, certains hommes produisent du sperme beaucoup moins riche et/ou avec des spermatozoïdes de moins bonne qualité, ce qui affecte la fertilité de l’homme. Dans ces cas-là, il est d’autant plus important de bien cibler le moment de l’ovulation.

Test sympto-thermique

Le meilleur moyen de bien comprendre sa période fertile est de faire le test sympto-thermique sur un graphique. Le test sympto-thermique consiste à prendre sa température matinale, à observer sa glaire cervicale, son col utérin et autres symptômes pertinents et les noter sur un graphique. La prise de la température permet de confirmer l’ovulation et éventuellement, une grossesse. En effet, au début du cycle (un cycle commençant avec le premier jour des dernières règles) la température est basse. Autour de l’ovulation, la température se met à grimper et reste haute pendant environ 14 jours. À ce moment là, s’il n’y a pas eu de fécondation, la température chute et arrivent les nouvelles menstruations. Par contre, s’il y a eu fécondation, la température grimpe à un troisième niveau une dizaine de jours après l’ovulation.

Pour apprendre à bien faire le test sympto-thermique, il est recommandé de suivre un atelier donné par un couple-moniteur de Seréna Québec. Lors de cet atelier de deux (2) heures, le couple-moniteur s’assure de vous donner toute l’information nécessaire pour que vous utilisiez le test sympto-thermique, peut vous donner des trucs pour aider à la fertilité et demeure disponible pour un suivi.

Trucs pour augmenter la fertilité

Avant même de commencer les essais pour concevoir, il est possible d’augmenter sa fertilité par une bonne hygiène de vie. Peu de gens sont conscients à quel point nos habitudes de vie ont un impact sur notre fertilité. Non seulement celles-ci peuvent nous aider à être plus fertile, mais également à éviter des fausses-couches. C’est pourquoi il est d’une très haute importance de faire le point.

Tabac et alcool

Tout d’abord, la consommation d’alcool et le tabagisme chez l’homme comme chez la femme peut réellement nuire à la conception et augmenter les risques de fausses-couches. Il est recommandé de cesser de fumer et de ne consommer de l’alcool que de manière modérée quatre (4) mois avant la conception.

Alimentation saine

L’alimentation est aussi très importante: il faut manger une grande variété de légumes et en grandes quantités, privilégier les céréales à grains entiers, limiter la consommation de sucre, de caféine et de gras. Bref, suivre les recommandations habituelles en termes de nutrition. Il est possible également de prendre des produits naturels pour palier certaines carences en vitamines et en minéraux.

Pollution

Un autre aspect important mais plus difficile à contrôler est celui de la pollution. De plus en plus, on reconnaît le rôle grandissant que joue la pollution dans la baisse de fertilité générale. Souvent, les produits que nous achetons sont remplis de produits toxiques qui pénètrent l’organisme. Pour en savoir plus, je vous recommande cet article: http://www.mamanpourlavie.com/fr/editoriaux/statique/editoriaux_1138.html

Stress

Finalement, il ne faut pas oublier non plus le rôle important du stress qui a un impact sur les deux (2) partenaires, ainsi que l’importance de s’accorder suffisamment de sommeil de bonne qualité et de faire de l’exercice physique modéré.

Testicules : attention à la chaleur

Un dernier truc s’adressant cette fois aux hommes : faire attention de garder les testicules à la bonne température. Pour cela, il faut éviter les bains très chauds, les stages prolongés ou fréquents au sauna ainsi que les sous-vêtements trop serrés.

Trucs pour augmenter les chances de conception

Maintenant que notre période fertile n’a plus de secret pour nous et que nous sommes en super forme, que pouvons-nous faire de plus pour augmenter nos chances?

Un temps de repos

Tout d’abord, il faut aussi respecter le rythme masculin. L’homme a besoin d’environ 36 heures après une éjaculation pour se refaire une réserve suffisante de spermatozoïdes de bonne qualité. Des rapports trop rapprochés pourraient donc compromettre la qualité du sperme. D’autre part, il ne faut pas rater les jours où la glaire cervicale est à son maximum de fertilité.

Position et techniques

La position coïtale qui serait la plus favorable à la conception serait celle dite « du missionnaire », en d’autres mots, lorsque la femme est sur le dos et l’homme est sur elle. Le mouvement de va-et-vient de l’homme pendant la pénétration joue un rôle nécessaire pour que la glaire soit bien répartie dans le vagin. La glaire permet en effet aux spermatozoïdes de survivre et de se déplacer. Puisque les premières gouttes renferment 60 à 70% des spermatozoïdes, il est préférable d’arrêter le mouvement de va-et-vient lors de l’éjaculation pour laisser le sperme le plus près possible du col.

Il est aussi préférable que l’homme se retire rapidement après l’éjaculation. La femme peut alors ramener les genoux ensemble sur la poitrine et surélever les hanches pendant un certain temps.

De plus, l’idéal est que la femme ait son orgasme tout de suite après celui de l’homme. Les contractions utérines ont alors pour effet de diriger le sperme vers l’intérieur.

Aussi, il faut éviter le gel lubrifiant qui est souvent spermicide ainsi que les douches vaginales.

Bien que ces recommandations soient très techniques, il ne faut jamais perdre de vue que le plus important, c’est LE PLAISIR! Faire un enfant est un acte merveilleux, il serait dommage d’éclipser ces beaux moments par des relations programmées où la complicité a été mise de côté.

De plus, il faut se rappeler que la fécondité ne peut être totalement contrôlée et qu’il faut parfois faire preuve de patience. Certains couples ont la joie de concevoir rapidement, mais pour la plupart, il faut plusieurs mois d’essais avant d’y arriver. En attendant, profitez pleinement de vos ébats amoureux et n’hésitez pas à y mettre du piquant pour briser la routine!

Plus dans cette catégorie: Pour accoucher au 7e ciel »

1 commentaire

  • Lien du commentaire Sandrine Lundi, 25 Juin 2012 17:54 posté par Sandrine

    Excellent article! De nos jours beaucoup de gens attend à la fin de leur vingtaine pour avoir des enfants à cause de leur carrière. Parfois avoir ce enfant à cet age peut être un peu difficile. Il faut aussi penser au cout pour elever l'enfant tels que médecins, dentistes,orthodontiste nourriture, pouponnes etc.

Laissez un commentaire

Assurez vous de fournir l'information requise (*) là où indiqué.

 
Création du site Web Web Design Montreal