Found

The document has moved here.


Apache/2.2.3 (CentOS) Server at eq2village.org Port 80
La propreté sans nuire à la fertilité
Voir tous les articles
Vendredi, 28 Juin 2013 17:19

La propreté sans nuire à la fertilité

Écrit par  Marie-Hélène Viau
Évaluez cet article
(0 votes)

L’été est la saison des déménagements. Qui dit nouveau logement dit grand nettoyage. Mais saviez-vous que beaucoup de nos produits nettoyants sont nocifs pour la santé? La fertilité et la santé reproductive sont aussi en danger à cause de ces produits chimiques de notre quotidien. Quels sont ces produits? Leurs effets sur la reproduction? Et comment nettoyer de façon saine?

Nous les respirons, nos enfants les touchent et les ingèrent, notre peau en est imprégnée. C’est la lessive et l’assouplissant sur nos draps et vêtements, nos parquets nettoyés, notre vaisselle et les particules qui se retrouvent dans l’air puisque ces substances sont volatiles. En

effet, l’air intérieur est de 10 à 20 fois plus pollué que l’air extérieur et une famille canadienne moyenne utilise entre 20 et 40 litres de nettoyants par année. De plus, 1000 substances toxiques et allergènes ont été identifiées dans la poussière des maisons. Enfin, méfiez-vous de tous ces produits parfumés. Ils contiennent des phtalates dont la propriété est de faire durer le parfum, mais qui sont des perturbateurs endocriniens, c’est-à-dire qu’ils dérangent les processus hormonaux.

Des noms à coucher dehors dans nos maisons

Ils ont des noms à coucher dehors, mais pourtant nous les abritons chez nous. Voici la liste de ces substances chimiques contenues dans nos produits de nettoyage quotidien :

  • Ethers de Glycol que l’on retrouve dans les nettoyants tout usage
  • Éthoxylates de nonylphénol et nonylphénol contenus dans les détergents pour lessive et nettoyants tout usage
  • Phtalates dans les parfums, dans les assouplissants et détergents pour la lessive, les revêtements de sol, la peinture et les lubrifiants
  • BPC
  • Pesticides contenus dans les insecticides
  • Solvants organiques que sont les détachants, les désinfectants et les dégraissants
  • Bisphénol A présent dans les colorants et les nettoyants
  • Triclosan « antibactérien » présent dans plusieurs produits, dont les gels et savons à main, dentifrices

Effets sur le système reproducteur

En plus de causer d’autres effets négatifs sur la santé (cancer, troubles respiratoires, etc.), ces produits sont néfastes pour le système reproducteur, le développement de l’embryon et le système hormonal (endocrinien), dont l’équilibre est fragile. L’harmonisation des hormones sexuelles est sensible à l’adolescence. Elles aident à la libération d’ovules, au développement des spermatozoïdes, au comportement sexuel, à la fécondation, à la conception et à la normalité sexuelle du foetus.

Les substances chimiques contenues dans nos nettoyants peuvent perturber le fonctionnement sexuel ou la capacité de reproduction dès le début de la puberté et tout au long de l’âge adulte.

Chez les femmes, la puberté, le cycle menstruel et la ménopause peuvent être plus précoces et ces produits diminuent la fécondité, les périodes de gestation et de lactation. Ils sont également responsables de l’irrégularité du cycle chez certaines. On a également observé un changement dans le ratio homme/femme avec moins de bébés de sexe masculin, parce que le chromosome responsable du sexe masculin est plus fragile.

Pour les hommes, ce sont la qualité et la quantité des spermatozoïdes qui sont altérées de même que la fertilité. Il peut également en résulter des anomalies congénitales.

Effets sur le développement de l’embryon

Être en contact à long terme avec ces substances chimiques peut contribuer aux fausses-couches, aux accouchements prématurés, au faible poids du bébé. L’embryon peut aussi développer des anomalies congénitales, des déficits visuels et auditifs, des anomalies chromosomiques. Enfin, des déficits intellectuels, psychologiques ou comportementaux peuvent se manifester plus tard au cours de l’enfance.

Les plus fragiles

Les plus vulnérables à ces effets néfastes sont les foetus et les jeunes enfants puisque leur système métabolique est en développement. Les dommages pourraient leur être irréversibles. De plus, les enfants respirent plus d'air que les adultes pour chaque kilogramme de poids corporel, ils passent généralement plus de temps au sol et ils explorent leur environnement avec leurs mains et leur bouche. Enfin, les effets sont souvent à long terme et peuvent découler des expositions des parents et même des grands-parents à des substances toxiques!

Un nettoyage écolo

Un simple jus de citron pulvérise la graisse et les taches sur les miroirs et la vaisselle. Le vinaigre blanc est un bon allié contre la moisissure, la graisse et les microbes. Pour récurer, nettoyer, désodoriser, assouplir les tissus et même déboucher les drains, rien ne vaut le bicarbonate de soude. Enfin le sel de table et l’amidon de maïs peuvent aider à désinfecter, récurer pour l’un, enlever les taches et les odeurs pour l’autre. Il existe plusieurs recettes maison pour nettoyer chez nous. À consulter par exemple les guides d’Option Consommateurs et de la Ville de Montréal ci-dessous. Les boutiques spécialisées offrent également des produits d’entretien ménager écologiques qui viennent à bout de toutes nos tâches et taches, mais nos épiceries en offrent aussi de plus en plus.

Pour finir, on ne peut pas changer toutes nos habitudes du jour au lendemain, mais quelques gestes simples peuvent aider. Par exemple, préférez les huiles essentielles aux parfums, évitez les produits appelés antibactériens avec Triclosan et aérez 5 minutes par jour!

Ressources et références

Marie-Hélène Viau

Marie-Hélène Viau

Agente de communication

Laissez un commentaire

Assurez vous de fournir l'information requise (*) là où indiqué.

 
Création du site Web Web Design Montreal