Found

The document has moved here.


Apache/2.2.3 (CentOS) Server at eq2village.org Port 80
10 raisons d'utiliser une méthode naturelle
Voir tous les articles

10 raisons d'utiliser une méthode naturelle

Pourquoi vous casser la tête avec une méthode naturelle de contraception alors que des moyens simples, rapides et automatiques sont à votre disposition? Voici 10 bonnes raisons.

Il appartient à chacun de décider selon ses valeurs et aspirations, mais contrairement aux mythes répandus, les avantages d'une méthode de contraception naturelle sont nombreux.

1- C’est efficace

Oubliez les mythes entourant les méthodes naturelles de contraception. Lorsque la méthode sympto-thermique est bien enseignée et appliquée, qu’elle implique les deux partenaires, son efficacité est comparable à celle de la pilule et du stérilet et supérieure à celle du condom. Un couple a alors plus de 99 % de probabilité de ne pas concevoir. Elle est efficace parce qu’elle combine l’observation quotidienne de la glaire cervicale, la température matinale, et les caractéristiques du col de l’utérus. Ces signes du corps de la femme permettent d’identifier précisément la phase fertile et les périodes infertiles du cycle menstruel.

2- C’est naturel et sans effet secondaire

Pas d’intrusion dans le corps, finie l’impression d’être constamment sous traitement, pas d’hormones artificielles; voilà quelques avantages offerts par les méthodes naturelles. De leur côté, les contraceptifs hormonaux (pilules, injections, timbres, anneau vaginal et stérilet à progestatif) se basent sur l'intervention biochimique dans le cycle naturel du corps. Plusieurs effets secondaires leur sont souvent associés : maux de tête, nausées, sensibilité aux seins, saignements irréguliers, irritation de la peau, acné, etc. De plus, un contrôle hormonal artificiel du corps peut entraîner un délai de conception plus long après l’arrêt de cette prise d’hormones.

3- C’est bon pour le couple

La méthode sympto-thermique permet un partage de la responsabilité de la contraception entre l’homme et la femme qui sont sur le même pied d’égalité. Elle est la seule méthode de coopération entre les deux partenaires. Contraception de couple, choisie et pratiquée d’un accord commun, elle contribue à l’unité des deux amants. Ainsi, chacun a son rôle à jouer. On se concerte sur le moment propice aux relations sexuelles, selon l’intention d’éviter ou d’avoir une grossesse, ce qui stimule la communication et le rapprochement dans le couple.

4- C’est écologique

La méthode naturelle est la contraception écologique par excellence. Grâce à elle, on peut diminuer la consommation et les déchets de latex, matériau de fabrication du condom. Le latex est également issu de la récolte abusive de l’hévéa. Il parcourt des milliers de kilomètres pour atterrir sur nos tablettes. D’autres parts, les effets sur l’environnement des hormones artificielles prescrites aux femmes sont encore mal connus. En plus de modifier l’équilibre hormonal naturel du corps féminin, elles participent probablement à la surcharge chimique des cours d’eau qui affecte l’équilibre hormonal et la reproduction de plusieurs espèces animales. Voilà comment l'utilisation d'une méthode naturelle allège le fardeau imposé à l’environnement.

5- Ça permet de mieux se connaître

Au lieu de lutter contre les « bobos » du cycle, si l'on s'adaptait plutôt à lui? Comprendre et accepter, c'est déjà mieux vivre avec ces effets qui sont la nature même de la femme, de sa fécondité. Savoir exactement ce qui se passe dans son corps et reconnaître les symptômes liés aux changements du cycle féminin aide la femme à mieux traverser ces moments qui l'affectent autant dans son corps que psychologiquement. La méthode sympto-thermique constitue l’une des clés de cette découverte qui permet à la femme de mieux s’écouter et se retrouver. Sa beauté réside dans la confiance et la considération qu'elle a pour son corps et pour elle-même. Connaître son corps de femme, c’est s’ouvrir au bonheur.

6- Ça rend autonome

Certes un moyen contraceptif rapide, sans effort nous laisse la liberté d’agir sans se préoccuper des possibilités de grossesse. Mais la vraie liberté n’est-elle pas de se fier à soi, à ses propres connaissances pour agir en pleine conscience? Les adeptes des méthodes naturelles préfèrent prendre en main leur fertilité plutôt que la confier à un dispositif et en être dépendant. Après tout, juger si l’on veut un enfant ou non, c’est une décision importante que l’on ne laisse pas au hasard.

7- Ça accompagne tout au long de la vie

Connaître le cycle féminin et la fertilité, c’est une arme secrète qui suit et accompagne la femme durant toute la vie, à partir de la puberté, en passant par une vie sexuelle active, pendant l’allaitement, jusqu’à la ménopause. Le cycle et les humeurs fluctuent en fonction de ces étapes de vie. Bien préparés, hommes et femmes y font face en toute connaissance de cause et avec sérénité et peuvent même les prévoir. On utilise aussi ce précieux savoir autant en contraception qu’en recherche de grossesse, pour planifier ou espacer des naissances : c’est un bonheur de concevoir un bébé consciemment et non par hasard.

8- C’est bon pour la santé

Le cycle féminin reflète l’état de santé général de la femme. En l’observant quotidiennement, il est possible de détecter précocement plusieurs problèmes de santé, de diagnostiquer les anomalies ou des troubles hormonaux et de connaître certaines causes d’irrégularité du cycle. Pour cela, la température et les autres signes annotés tous les jours sont un précieux outil. Par exemple, une température anormalement basse, des cycles longs, une glaire non fertile prolongée, des cycles anovulatoires peuvent être les signes d’hypothyroïdie. Une phase lutéale (post-ovulatoire) trop courte peut être la cause de fausses-couches précoces à répétition.

9- C’est économique

À l’inverse de tout moyen contraceptif, utiliser et observer le cycle féminin, c’est gratuit. Un petit investissement au départ est bien sûr nécessaire : cela permet d’assister à un enseignement professionnel avec Seréna avec suivi personnalisé et l’achat d’un thermomètre basal en pharmacie. De plus, les tablettes graphiques ne coûtent que 5 $ et durent toute une année.

10 – C’est pratique

Finalement, l’interprétation des graphiques permet de :

  • Déterminer la période autour de l’ovulation
  • Identifier les périodes d’infertilité naturelle
  • Prédire le début des menstruations
  • Découvrir les irrégularités du cycle
  • Détecter les causes possibles d’infertilité
  • Observer le retour des cycles ovulatoires après l’utilisation de contraceptifs hormonaux, après l’accouchement et pendant l’allaitement
  • Confirmer une grossesse à ses débuts
  • Reconnaître les premiers symptômes de la préménopause

Faites le décompte : en vous tournant vers une méthode naturelle comme la MST, vous êtes 10 fois gagnant! Si vous êtes prêts à profiter de tous ces bénéfices, troquez donc vos pilules ou préservatifs pour un thermomètre flambant neuf…

Laissez un commentaire

Assurez vous de fournir l'information requise (*) là où indiqué.

 
Création du site Web Web Design Montreal