Found

The document has moved here.


Apache/2.2.3 (CentOS) Server at eq2village.org Port 80
Efficacité de la méthode sympto-thermique

Efficacité de la méthode sympto-thermique

Écrit par  SerenaQC

Lorsqu’elle est bien enseignée, bien comprise et appliquée avec soin et constance (usage parfait, perfect use), l’efficacité de la méthode sympto-thermique employée pour éviter la grossesse est comparable à celle de la pilule contraceptive et du stérilet Elle est supérieure à celle du condom, du diaphragme et des spermicides. Suite à un enseignement compétent, avec la collaboration des deux membres du couple et un suivi approprié, un couple a plus de 99% de probabilité de ne pas concevoir. Ainsi, on peut être autonome et gérer sa fertilité de façon très efficace pour le reste de sa vie.

STATISTIQUES SCIENTIFIQUES

Dans les documents scientifiques, les statistiques d’efficacité de n’importe quelle méthode de planification des naissances s’expriment en taux de grossesses non-planifiées.

Voici les résultats de quelques études cliniques spécifiques de la méthode sympto-thermique. Les grossesses non-planifiées peuvent être quantifiées de deux façons :
- soit on compte les grossesses qui se sont produites même si les couples ont appliqué la méthode avec soin et constance, sans erreur (usage parfait),
- soit on compte toutes les grossesses qui sont survenues, incluant celles des couples qui ont fait des erreurs, des négligences ou des oublis dans l’application de la méthode (usage typique ou courant).


Études cliniques de la méthode sympto-thermique pour éviter la grossesse


TAUX DE GROSSESSES NON-PLANIFIÉES
Ref. Pays N. de
couples
N. de
cycles
Usage parfait Usage typique ou courant
1
Allemagne 900 17 638 0,43% 1,79%
3
Canada 125 2 651 0,5% 5%
4
Belgique 58 940 0% 2%
5
France 626 6 740 1% 6%

Références
1- HATCHER RA, TRUSSELL J, STEWART F, NELSON AL, CATES W, GUEST F, KOWAL D. Contraceptive technology (18th revised edition),Ardent Media, 2004.
2-RICE FJ, LANCTOT CA, GARCIA-DEVESA C. Effectiveness of the Sympto-thermal Method of Natural Family Planning : an International Study. Int. J. Fertil.,26 :222-231, 1981.
3-FRANK-HERRMANN P, HEIL J, GNOTH C, TOLEDO E, BAUR S, PYPER C, JENETZKY E,.STOWITZKI T, FREUNDL G. The effectiveness of a fertility awareness based method to avoid pregnancy in relation to a couple’s sexual behaviour during the fertile time: a prospective longitudinal study. Hum. Reprod, 22, 5 :1310-1319, 2007.
4- De LEIAZOLA. Première phase d’une étude prospective d’efficacité du planning familial naturel réalisée en Belgique francophone. J. Gynecol. Obstet. Biol. Reprod., 23 :359-364. 1994
5- ÉCOCHARD R, PINGUET F, ÉCOCHARD I, DE GOUVELLO R, GUY M, GUY F. Analyse des échecs de la planification familiale naturelle. Contracept. Fertil. Sex. 2, 4 : 291-296.1998.
6- WADE ME, McCARTHY P. A Randomized Prospective Study of the Use-effectiveness of Two Methods of Natural Family Planning. Am. J. Obstet. Gynecol., 141,14 :368-376. 1981.

NOTE : Les chiffres 20 % ou 25 %, souvent cités comme taux de grossesses non-planifiées pour les méthodes naturelles, proviennent d’anciennes enquêtes démographiques par questionnaire s’adressant à la population en général, où les couples ne précisaient pas quelle méthode naturelle était utilisée (calendrier, température, approximation, etc.) ni s’ils avaient ou non suivi les instructions.

Retour en haut