Marie-Hélène Viau

Marie-Hélène Viau

Agente de communication

Website URL:

Tuesday, 23 August 2011 15:03

Fausse-couche, pourquoi moi?

Suite à une fausse-couche, beaucoup de femmes se sentent coupables. Pourtant, cet événement pénible est souvent dû à un processus naturel du rejet de l’embryon non viable. Il faut savoir que 15 % des grossesses reconnues se terminent par une fausse-couche, encore appelée avortement spontané. Et ce chiffre ne prend pas en considération les grossesses non diagnostiquées, interrompues au cours du cycle menstruel.

Une seule question tourmente les femmes qui ont vécu une fausse-couche : POURQUOI MOI??? Essayons de comprendre les principaux facteurs de causalité, même si pour la moitié des cas le facteur entrainant la fausse-couche est inconnu.

L’été est enfin là! Comme chaque année, les magazines et autres médias nous assaillent du tout dernier régime promettant de perdre plusieurs livres en peu de temps. Vous êtes tentée?

La machine du culte de la minceur est lancée. Nous subissons les regards des autres sur notre corps et restons critiques face à nos formes. Cette chasse à la graisse est-elle vraiment légitime? La graisse n’est-elle pas importante pour notre santé?

L’infertilité affecte de nos jours 15 à 20 % des couples des pays industrialisés contre 7 à 8% des couples dans les années 60. Les problèmes liés à notre santé reproductive sont aussi en augmentation. Impliqué, depuis plus de 55 ans dans la recherche sur la fertilité, Seréna, un organisme communautaire, aide les couples et les femmes à mieux comprendre leur fertilité par l’enseignement de la méthode sympto-thermique. Seréna reçoit de plus en plus de demandes de la part de femmes qui sont surprises de ne pas devenir enceintes rapidement après l’abandon de la contraception ou qui ont des anomalies de leur cycle menstruel. Quelles sont les raisons des problèmes de santé reproductive et de la baisse de fertilité? Stress? Alimentation? Pesticides? Pollution atmosphérique?

En 2006, Greenpeace publiait un rapport sur notre santé reproductive et mettait en avant les liens de causes à effets remettant en question notre mode de vie.1

Wednesday, 22 June 2011 15:40

Hommage aux parents des anges

Le  16 octobre dernier a eu lieu la 7e fête des Anges à Montréal et dans plusieurs villes du Québec.  Des centaines de parents se sont rassemblés en l’honneur des enfants partis trop tôt et ont soulignés l’événement par une envolée de ballons. Chaque année, un pourcentage important de bébés Québécois ne survit pas, les experts parlent de mort périnatal. Selon l’Institut National de Santé publique du Québec, en 2008, le taux de mortalité périnatale était de 5,5 pour 1 000. Au cœur des préoccupations des couples et des femmes, Seréna, souhaite leur apporter son soutien et leur rendre hommage.

Wednesday, 22 June 2011 14:58

Noël simplement

Les fêtes de fin d’année sont enfin là ! N’est-ce pas la période de l’année que tout le monde préfère? Les rues s’illuminent, les vitrines prennent vie, les familles se réunissent, les sapins verdoient dans les maisons, les bas de Noël patientent au-dessus de la cheminée. Dès l’apparition des premiers flocons de neige, il commence à régner une odeur de magie dans l’air. Peut-on préférer cette période de l’année tout en agissant en toute simplicité?

Wednesday, 22 June 2011 14:40

La contraception dans le monde

L’utilisation de méthodes contraceptives a augmenté considérablement au cours des dix dernières années. Portrait de la situation mondiale.

Dans le monde, 62 % des femmes mariées, ou vivant en union libre et en âge de procréer utilisent des contraceptifs, soit 650 millions de femmes. Dans les régions les plus développées, 70 % des femmes mariées ou en union libre utilisent un moyen de contraception, contre 60 % des femmes dans les régions les moins développées qui y ont recours. 1

Il existe plus d’une quinzaine de méthodes contraceptives de nos jours connues à travers le globe. Le choix de la contraception est un fait plus social et culturel que physique ou sexuel.

Les premières traces de préservatifs ont été trouvées sur des momies, datées de -1 350 à -1 200 ans. Certains condoms étaient composés de lin coloré trempé dans l’huile d’olive, d’autres d’une membrane intestinale de mouton. Plus étonnant encore les égyptiens anciens réduisaient en poudre les graines de grenade contenant un œstrogène naturel que les femmes avalaient, donnant les effets similaires à celle d’une pilule contraceptive. Mais ce n’est pas tout.

Wednesday, 22 June 2011 14:25

L'alimentation au secours des femmes

Depuis quelques années, le lien entre l’alimentation et la santé a été prouvé scientifiquement d’où cette explosion des aliments-médicaments, encore appelés « alicaments ».

Les alicaments sont par exemple les œufs enrichis en oméga-3 ou les produits laitiers avec plus de calcium, les jus de fruits contenant plus de vitamines, etc. De plus en plus d’études s’intéressent plus précisément aux liens entre l’alimentation, la fertilité et le cycle menstruel. Une alimentation adaptée à chaque femme contribue à diminuer les dérangements et les perturbations des cycles menstruels et de la fertilité. Encore faut-il d’abord connaître son cycle et arriver à identifier les différentes manifestations de sa fertilité et de leur perturbation.

Trois mille ans avant Jésus-Christ, les Égyptiennes utilisaient du khôl, un minerai de plomb pour maquiller leurs yeux. Dans l’Antiquité, les Grecques se poudraient à la céruse, un pigment blanc à base de plomb qui sera largement utilisé jusqu’en 1915. Les femmes se maquillaient avec les produits de l'époque, essentiellement faits de produits toxiques comme les métaux, qui détruisent l'apparence de la peau et provoquent un vieillissement prématuré de cette dernière. De nombreuses femmes sont ainsi mortes intoxiquées. 1

De nos jours, avec l’avancée scientifique et la réglementation, nos produits cosmétiques sont strictement contrôlés. Nous ne courons donc aucun risque ? Pas si sûr…

Vous ne savez jamais quand vos menstruations vont tomber. Ni combien de temps elles vont durer? Vous n’arrivez pas à identifier votre période fertile d’un cycle à l’autre?

Vous faites partie des femmes qui ont des cycles menstruels irréguliers. De nombreuses causes peuvent entraîner des cycles irréguliers. Rassurez-vous, l’irrégularité n’est pas un indicateur d’infertilité et peut souvent se corriger. Que devez-vous faire pour régulariser votre cycle?

Page 2 of 3
 
Création du site Web Web Design Montreal